Gâyatri Mantra

gayatri

La Gâyatri est un hymne de 24 syllabes, tiré du Rig Veda. Le terme sanskrit « Gâyatri » est formé par deux mots : « ganat[yat] », qui signifie « ce qui est chanté » et « trayate », qui signifie « ce qui délivre ».
En d’autres mots, la Gâyatri est un chant de délivrance.
Jusqu’au début du 20ème siècle, la Gâyatri a été uniquement psalmodiée à l’intérieur, dans le silence du cœur. A présent, le temps est venu où la Gâyatri est engendrée par tous les êtres sensibles à sa subtile résonance, et qui reçoivent l’inclination du cœur à la psalmodier. Sans cesse, le mantra tournoie et son rayonnement couleur d’or tisse sa trame à travers l’univers, étreignant tous les êtres sensibles.
Un appel à l’éveil, à l’intelligence silencieuse, à l’intérieur de chaque cœur… du cœur Un en tout.
Chanter la Gâyatri calme le mental et les émotions et donc nous prépare à la méditation.
Cela permet d’élever le » buddhi » la perception subtile.

Texte

Om
Bhûr Bhuvah Svaha
Tat Savitur Varenyum
Bhargo Devasya Dhîmahi
Dhiyo Yo Nah(f) Prachodayât

Traduction

Ô Existence absolue, Conscience absolue et Béatitude absolue,
Créateur des trois mondes, nous méditons sur Ta lumière transcendante.
S’il Te plaît, illumine notre intellect et accorde-nous un plus grand discernement.

Sens des mots

Om : symbole de la vibration primordiale qui a créé (et continue à créer) toute chose.
Bhur : le plan physique.
Bhuvaha : le plan vital, énergétique.
Swaha : le plan mental incluant le psychisme.
Tat : cela, l’absolu, l’intelligence sous-jacente.
Savitur : le soleil, à la fois le soleil physique et l’Atma (conscience) qui nous nourrit de l’intérieur.
Varenyam : excellent, adorable, digne d’être vénéré.
Bhargo : la lumière, la radiance, la lumière qui accorde la sagesse.
Devasya : le divin, l’ineffable.
Dhimahi : puissions-nous méditer sur… (Mot pluriel qui implique que la personne récitant ce mantra demande que la perception spirituelle soit donnée à tous les êtres et pas seulement à elle-même.)
Dhiyo : Buddhi, faculté mentale qui permet le flot de la conscience.
Yo : qui
Naha : notre
Prachodayat : éclairé, éveillé.

Vidéo